L’historique du football féminin

Pratiqué aux débuts des années 90 avec tout au plus 5 équipes de la capitale et un peu plus d’une centaine de pratiquantes environ, le football féminin du Tchad a accusé un grand retard par rapport aux autres nations. Et pour cause, dès sa naissance, cette discipline semble confrontée  à un certain nombre de difficultés liées à sa pratique. Dans la perception genre, les filles qui veulent pratiquer le football subissent énormément  de discrimination.
Pour bon nombre de personnes, ce sport ne ce décline pas au féminin et devenir joueuse est presque un acte militant. En effet, au sein de la société tchadienne, les filles sont longtemps considérées comme des femmes et non comme des joueuses à cause du poids des traditions. Pour faire face à ces aléas, la Fédération Tchadienne de Football Association décide de faire de la pratique du football féminin son cheval de bataille.
C’est pourquoi, de nombreuses campagnes de sensibilisation des parents et leurs filles et des détections ont été initiées sur l’ensemble du territoire à travers la Direction Technique Nationale. Et ce, à travers aussi le programme Live your Goals de la FIFA. Dès lors, les choses évoluent de mieux en mieux et l’on est passé de 5 à une cinquantaine de clubs. Et la province de N’Djaména en compte une dizaine à elle seule.
Le football féminin est actuellement pratiqué dans onze (11)  provinces du Tchad à savoir : N’Djaména, le Ouaddaï, le Guéra, le Mayo-Kebbi est, le Mayo-Kebbi ouest, la Tandjilé, le Logone Occidental, le Logone Oriental, le Mandoul, le Moyen-Chari et le Barh El-gazal. Aux débuts des années 1990 à ce jour, trois éditions du championnat national ont été organisées dont la première remonte en 2011 à Doba, la deuxième en 2014 à Sarh et la troisième en 2019 à Moundou. Contrairement aux années précédentes, des tournois provinciaux sont organisés par les différentes ligues du pays.
En vue de bâtir une équipe nationale digne de ce nom, une tournée de détection et de sensibilisation a été organisée en mai 2018 dans la zone méridionale. De cette tournée, une équipe nationale fut effectivement mise sur pied. Laquelle a livré son premier match officiel en aller-retour contre les Fennecs d’Algérie les 4 et 9 avril 2019 sanctionné par un score de (2-0 et 1-1), des matches comptant pour les préliminaires des jeux olympiques Tokyo 2020. S’en est suivi la compétition de l’UNIFFAC qui a permis aux filles de livrer quatre (04) matches supplémentaires en février 2020.
Ce qu’on retiendra pour le moment, c’est que l’équipe Sao football féminin est en construction.

S'inscrire maintenant

Devenez membre de notre communauté en ligne et obtenez des billets pour les matchs à venir ou les événements sportifs plus rapidement !